Généralité
Notre éxpériene
Protetion des Billets
Dététeurs anienne génération
Dététeurs nouvelle génération
Dététeurs Infra-Rouge
Spéial $US
Fabriation "Sur Mesure"
Boîtes à monnaie en Euro
Nouvelle Gamme Euro Tester
Généralitées sur L'Euro
Identifiation de la provenane des euros
Détécteurs de fausses Pièces en €
Détécteurs de fausses Cartes
Compteuses de Billets
Compteuses de Pièces
Avertissement


Dossier Protection : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

LES ENCRES INFRAROUGES

Certaines parties des billets de banque modernes (la plupart des billets européens) ont des zones imprimées à l'aide d'encres INFRAROUGEopaques ou transparentes. Ces encres ne présentent, à l'œil nu, aucune différence avec une encre normale.

Ces encres ne sont pas, à notre connaissance, utilisées par les contrefacteurs car elles sont onéreuses, difficiles à se procurer et à mettre en œuvre. Néanmoins, il y a lieu de rester vigilant, car la tendance à sur utiliser ce type d'encres (pour le marquage des chèques de nombreuses banques) risque de banaliser leur utilisation et les rendre accessible aux faussaires professionnels.


Les encres INFRAROUGES apportent une excellente protection aux billets de banque. Les appareils de contrôle (VISIOCONTROL) restent, de par leur prix, destinés à une clientèle professionnelle. Notre détecteur IR 100 est, quant à lui, destiné au grand public et aux commerçants.

LES ENCRES MAGNETISABLES

Il s'agit d'encres contenant des particules métalliques .
De nombreux billets possèdent des zones imprimées à l'aide de ces encres (DEM, USD, BEF, ITL, FRF etc…)
Ces encres sont couramment utilisées dans l'imprimerie (notamment pour la fabrication des chèques). Les faussaires professionnels utilisent donc ces types d'encres.
Les faussaires amateurs ont à leur disposition des rubans CMC7 et il est à noter que certains toners de photocopieurs ont les même caractéristiques que les encres magnétisables.

Les détecteurs grand public donnent juste l'information sur la présence ou l'absence de cette encre.

Les seuls détecteurs vraiment efficaces sont les modèles qui peuvent vérifier la densité de ces encres (nos modèles SUPERSCAN). Malheureusement, leurs prix élevés ne sont pas à la portée du public et des commerçants.

L'ENCRE OVI (OPTICAL VARIABLE INK )

Il s'agit d'une encre qui change de couleur selon l'inclinaison du billet (bleu/vert pour les billets français et vert/noir pour les nouveaux billets américains)
Bien que très onéreuse et difficile à se procurer, cette encre est généralement imitée par les faussaires professionnels à l'aide d'encre émaillée disponible dans le commerce. Le faussaire amateur se rabattra, quant à lui, sur des mélanges de produits cosmétiques type vernis à ongles ou peinture émaillée.

Cette encre offre un contrôle assez difficile car, selon l'éclairage (naturel ou artificiel) il n'est pas toujours évident de constater un changement de couleur. Le grand public se laisse généralement abuser par les faux.
Pour une bonne observation du changement de couleur sur un vrai billet, l'impression apparaît verte lorsque vous examinez le billet en le regardant posé sur une table ou un comptoir (vision perpendiculaire au billet) et bleu lorsque vous le montez à hauteur d'œil en le regardant en vision parallèle au billet.